PARTAGER

La cohabitation entre l’opposition et la majorité présidentielle est devenue, depuis un certain moment, les choux gras de la presse nationale comme internationale. Les dérapages quotidiens des tenants du pouvoir et l’arrogance inqualifiable qu’ils manifestent au grand jour, ont fini de convaincre la majorité des Sénégalais de la nécessité de donner une majorité parlementaire à l’opposition significative, lors des Législatives du 30 juillet 2017, afin de provoquer une cohabitation au Sénégal, seul moyen de limiter les gaffes du pouvoir de Macky Sall et de favoriser l’équilibre et l’indépendance des institutions de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here