PARTAGER

Décidemment ça ne sent pas bon pour l’Assemblée générale élective de la Fédération sénégalaise de handball, prévue ce 16 janvier. Si la plupart des Ligues régionales ont procédé à leur renouvellement, ce n’est pas encore le cas pour Dakar et Thiès. Et comme par hasard, ce sont ces deux Ligues qui brassent le plus de clubs au niveau du handball sénégalais. Qui plus est, les Ligues de Dakar et Thiès sont farouchement opposées à la démarche de la Fédération sénégalaise de handball consistant à organiser une Ag avec les anciens textes. Et comme prévu, l’Ag de la Ligue de Thiès, tenue hier, s’est terminée dans la confusion suite à des manœuvres visant à jouer sur le nombre de clubs.

8 clubs sortis de nulle part
«Tout le monde sait qu’à Thiès, officiellement, il y a 6 clubs affiliés et qui jouent régulièrement. Alors on n’a pas compris qu’on veuille nous imposer 8 autres clubs sortis de nulle part», s’offusque un membre du bureau sortant. Qui poursuit : «Evidemment, la présidente de la Ligue de Thiès n’a pas accepté malgré l’insistance du secrétaire général de la Fédération qui a oublié son rôle de superviseur. Et face à la tension qui montait, l’inspectrice des Sports, Marie Pierre Ndiaye, a décidé avec responsabilité de reporter les assises.»

Une Ag sans Dakar et Thiès va diviser la famille du handball
En tout cas, la Fédération traîne comme un boulet ces deux Ligues, Dakar et Thiès, considérées comme des sentinelles devant veiller sur l’application des nouveaux textes. Du coup, ces nombreux reports pourraient impacter la tenue des assises du 16 janvier, car une Ag sans Dakar et Thiès va forcément diviser la famille du handball.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here