PARTAGER

Dans le cadre de la manche retour du premier tour des préliminaires de la Coupe Caf, les joueurs du Jaraaf de Dakar devaient rallier la capitale nigériane hier, soit deux jours avant leur duel contre Kano Pillars. Cependant, la formation de Dakar n’a pas pu quitter le sol sénégalais à la date prévue. L’équipe a en effet raté l’avion pour «non-enregistrement des résultats des tests Covid sur l’application exigée par la compagnie aérienne», informe Léonard Diagne, le Secrétaire général du club, joint par wiwsport. Avant d’ajouter : «Nous n’avions jamais vu cette information, aussi bien de la compagnie que de l’agence. Paradoxalement, la mission avancée que nous avons faite et qui est déjà à Abuja (capitale Nigeria) est passée par ce même aéroport sans pour autant répondre à ces questionnaires électroniques», regrette Léonard Diagne. Après des négociations qui n’ont abouti à rien, les joueurs de Malick Daf ont par la suite rejoint leur siège où ils ont effectué un entraînement collectif ce matin. Ils espèrent repartir ce soir ou au plus tard demain matin, confirme la même source. Malgré son faux départ, le Jaraaf a une bonne marge pour espérer décrocher le ticket pour le prochain tour de la Coupe Caf, après avoir battu Kano Pillars à Thiès (3-1).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here