PARTAGER

7 jours seulement après avoir annoncé la suspension du Soudan en raison d’ingérence politique, la Fifa indique avoir levé la sanction suite à un retour à la normale à la Sfa (Fédération soudanaise de football). Cette dernière était la proie, une nouvelle fois, d’une décision du ministère locale de la Justice à l’issue des élections de début juin. Le Bureau sortant, appuyé par les pouvoirs publics, avait refusé de faire la passation de service, instaurant un blocage à la Sfa.
Désormais, il semblerait que tout soit revenu à la normale. «Cette décision fait suite à la confirmation par la Sfa que […] le Conseil d’administration de la Sfa ainsi que son président Mutasim Gaafar Sir Elkhatim ont été rétablis dans leurs fonctions», indique la Fifa dans un communiqué. «Cela signifie que la Sfa et ses membres ainsi que ses officiels peuvent de nouveau bénéficier des programmes de développement, cours et formations dispensés par la Fifa et la Confédération africaine de football», peut-on lire dans un courrier signé de Fatma Samoura, la Secrétaire générale de l’instance mondiale.
Entre temps, la suspension avait conduit à la disqualification des clubs soudanais des compétitions interclubs africaines alors qu’Hilal Obeid et Al Merreikh étaient en passe de se qualifier pour les quarts de finale respectivement en Coupe de la Caf et en Ligue des Champions.
Africa Top Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here