PARTAGER

La situation dans laquelle s’est retrouvé le magistrat Ousmane Kane hier est loin de plaire à certains de ses collègues. Ce qui va faire, à coup sûr, grand bruit, si cela n’a pas déjà commencé dans les rangs de la Magistrature. De statut de plaignant, le juge Kane, Premier président de la Cour d’appel de Kaolack, s’est retrouvé en effet à devoir se défendre devant une structure où il avait porté plainte pour se laver des accusations de son collègue Yaya Amadou Dia. L’onction de la Chancellerie pour communiquer à l’époque sur le sujet à Kaolack devant la presse ne lui a, apparemment, pas servi à quelque chose dans le cadre de cette procédure. Loin d’être armé devant ceux qui devaient écouter sa déposition, le magistrat, Ousmane Kane, n’a pas eu le temps de bien se défendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here