PARTAGER

Le Comité national de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) bat le rappel des troupes en vue du jugement de Souleymane Teliko, le président de l’Ums, le 30 novembre prochain, par le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (Csm).
Réunis hier jeudi, 26 novembre, à leur siège, les magistrats, «considérant que la poursuite initiée contre leur président est une situation inédite, qui est grosse de danger pour la crédibilité et la survie même de l’association», ont réaffirmé leur soutien «total» au juge Teliko.
Dans ce sillage, ils ont demandé «instamment aux membres de l’Ums de manifester leur solidarité au président de l’association», dans leur communiqué.
Pour rappel, Teliko a été traduit devant le Csm, siégeant en formation disciplinaire, suite à ses propos tenus devant le Jury du dimanche, le 12 juillet dernier, sur le procès de Khalifa Sall, indiquant que les droits de l’ex-maire de Dakar n’avaient pas été respectés lors de son procès dans l’affaire de la Caisse d’avance.
Emedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here