PARTAGER

Le Rb Leipzig a remporté son huitième de finale aller ce mercredi sur le terrain de Tottenham (1-0) grâce à un but sur penalty de Timo Werner.

Pour sa première apparition en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Rb Leipzig n’a fait aucun complexe face à Tottenham, finaliste de la dernière édition de la C1. Le deuxième de la Bundesliga s’est imposé sur le terrain des Spurs (1-0) grâce à un penalty transformé par Timo Werner, le buteur maison (58e). Malmenés durant une grande partie de la rencontre, les hommes de José Mourinho, privés au coup d’envoi de Harry Kane, de Son Heung-min ou encore de Moussa Sissoko, ont eu un sursaut d’orgueil durant la dernière demi-heure, mais cela n’a pas suffi.
Après 25 secondes de jeu, la formation allemande avait déjà imprimé le tempo qu’elle souhaitait donner à cette partie avec une première frappe de Patrik Schick. L’attaquant prêté par la Roma n’a pas cadré sa tentative mais le plan de jeu de la formation entraînée par Julian Nagelsmann, l’entraîneur allemand, était clair : mettre de l’intensité et aller de l’avant. Une minute plus tard, sur un centre de Mukiele, Timo Werner a vu sa frappe contrée par Davinson Sanchez puis Angelino a récupéré le ballon et pris sa chance. Heureusement pour Tottenham, son capitaine, Hugo Lloris, n’a pas tardé à entrer dans ce match et a détourné cette première frappe cadrée (2e). Lloris a été décisif dans cette première période en réalisant quatre arrêts importants. Le portier français a ainsi stoppé les tentatives de Schick (9e), Angelino (19e) et surtout Werner qui avait été parfaitement décalé par Schick (36e).
Les Spurs, qui n’ont frappé que trois fois en première période (contre 13 pour leurs adversaires), n’ont vraiment alerté Gulacsi, le portier de Leipzig, qu’une seule fois avant la pause par Bergwijn (8e). Tottenham a montré un visage plus séduisant et conquérant en seconde période. Mais les Spurs se sont heurtés à Gulasci qui a brillé pour mettre en échec les tentatives des londoniens. Le gardien hongrois s’est interposé devant Lucas (48e) puis a capté aisément une tentative lointaine de Lo Celso (61e) avant de détourner sur le poteau un coup franc puissant de l’ancien Parisien (73e). Les Spurs ont poussé en fin de match pour tenter d’arracher l’égalisation. En vain.
S’ils tombent sur une équipe de Leipzig aussi motivée et bien organisée, il sera compliqué pour les joueurs de Mourinho de décrocher leur qualification le 10 mars prochain en Allemagne.
Avec Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here