Bokk gis gis invite les forces de l’ordre à adopter une posture républicaine
La Convergence libérale et démocratique/Bokk gis gis tient le régime en place pour «seul responsable de toutes les conséquences qui découlent de leurs dérives avec l’interpellation manu militari du député Ousmane Sonko». Dans un communiqué, le parti de Pape Diop dénonce aussi «les arrestations tous azimuts de membres de l’opposition, de la société civile et de mouvements citoyens dans le seul but de les priver de leur liberté d’opinion et d’expression». Cette formation de l’opposition, qui exige la «libération immédiate et sans conditions» des manifestants, appelle les forces de défense et de sécurité à adopter une «posture républicaine».

Cheikh Bamba Dièye invite le pouvoir à «revenir à la raison»
La décision du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a mis le secrétaire général du Fsd-Bj dans tous ses états. Cheikh Bamba Dièye apporte donc son soutien aux télévisions dont le signal a été coupé. «La bêtise insiste toujours. On n’arrête pas la mer avec ses bras», a-t-il dit. Le député non-inscrit invite ainsi le pouvoir à «revenir à la raison avant qu’il ne soit trop tard».

Decroix salue «l’engagement» des jeunes
Mamadou Diop Decroix se félicite de la résolution du Frn de s’ériger en un collectif de défense du leader de Pastef. «Tous doivent à présent converger dans l’action salvatrice. On peut être fier d’Ousmane Sonko dans sa conduite faite de dignité et de courage dans l’épreuve», a dit le Secrétaire général de And-Jëf/Pads. Il salue également «l’engagement» et «l’abnégation» dont les jeunes font montre. «Ils sont les continuateurs de nos combats d’hier qui sont toujours, hélas, ceux d’aujourd’hui», a-t-il ajouté.