PARTAGER

Le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) a lancé hier ses travaux de la première session de l’année 2018. Après avoir rappelé les missions de l’institution, Ousmane Tanor Dieng a indiqué que le premier acte posé a consisté à doter le Haut conseil d’un plan stratégique. «La vision retenue est en adéquation avec l’Acte 3 de la décentralisation et le Pse», a-t-il dit. Le Bureau et la Conférence des présidents a proposé, pour les sessions de cette année, de «consacrer principalement» les réflexions autour de la finalisation et de l’opérationnalisation de la 2ème phase de l’Acte 3 de la décentralisation. Le président du Hcct d’expliquer : «La première phase a été consacrée au montage institutionnel, avec comme mesures phare l’érection du département en collectivité territoriale, la suppression de la région en tant que collectivité locale et la communalisation intégrale. La deuxième phase, quant à elle, devrait, entre autres, s’articuler autour de la correction des dysfonctionnements notés lors de la première phase, notamment sur la gestion des compétences transférées, la mise en œuvre effective des pôles territoires, la structuration effective de la fonction publique territoriale et de l’amélioration voire de l’instauration de nouveaux mécanismes de financement du développement territorial.» Le Hcct préconise, en outre, «la tenue d’un ‘’Forum des territoires’’ qui serait, en amont du basculement sur la phase 2 de l’Acte 3, un temps fort de consultation multi-acteurs et multi-objets dédié aux collectivités territoriales».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here