PARTAGER

Ils sont des musiciens venus de la Suisse, de l’Angola et du Sénégal. La collaboration entre Dj Satellite, Cortega, Noumoucounda Cissokho et Aba Diop a donné naissance à un opus. «Kan tolo», un chant apporte une note de bonne humeur en cette nouvelle année.

Des mélodies différentes, mais qui ont su se conjuguer de la plus belle des manières pour aboutir à un cocktail de bonne humeur. La collaboration entre les artistes Dj Satellite (Angola), Cortega (Suisse), Noumoucounda Cissokho (Sénégal) et Aba Diop a donné naissance à un opus intitulé Kan tolo. Produit par le label angolais, basé à Lisbonne, Seres Produções, ce hit aux notes afro-houses est disponible depuis le 25 décembre 2020 sur toutes les plateformes de streaming et téléchargement. «Kan tolo qui signifie ‘’Faisons la fête’’ en bambara, la langue maternelle de Noumoucounda, est un chant qui appelle le public à travers l’Afrique et le monde à se laisser embarquer dans une ambiance festive et communautaire. Une touche joyeuse pour finir en beauté une année 2020 qui fut plutôt difficile pour la majorité d’entre nous», explique le label pour présenter cette nouvelle création artistique du musicien sénégalais. L’aventure démarre par une rencontre entre les quatre musiciens. «En juin 2019, Dj Satellite est invité à rejoindre Cortega et toute l’équipe d’ElectrAfrique à Dakar pour une soirée épique et inoubliable, à Douta Seck, en plein cœur de la Médina. Le lendemain, les deux Dj rendent visite au maître de la kora, l’artiste Noumoucounda Cissokho, dans son studio Karantaba. Ils sont accompagnés par le percussionniste Aba Diop, connu en particulier au sabar avec son groupe Guiss Bou Bess», expliquent les producteurs. C’est de cette visite que naîtra cette collaboration entre les musiciens angolais, suisse et sénégalais. «Les artistes entament une séance d’enregistrement qui donnera naissance au morceau Kan tolo. A travers sa voix et les cordes de sa kora, Noumoucounda apporte traditions et héritage sonores sur un morceau aux teintes futuristes, coproduit et co arrangé par Dj Satellite et Cortega. Aba ajoute à ce mix la saveur du tamani et donne finalement à cette collaboration innovante une identité afro-house».
Loin d’être un inconnu dans le pays, Noumoucounda Cis­sokho appartient à cette grande famille griotte qui a offert au Sénégal d’illustres artistes musiciens. «C’est un artiste perfectionniste, avec un extraordinaire sens de l’improvisation et de l’adaptation. Sa maîtrise du rythme et de la mélodie en fait l’un des musiciens les plus doués de sa génération», dit-on de lui. Sa renommée se forge surtout sur les performances qu’il accomplit à travers le monde aux côtés de grands artistes comme Youssou Ndour, Ky Many Marley (fils de Bob Marley), Ira Colman (bassiste Herbie Hancock), Ernest Ranglin, Alpha Blondy, Omar Pène, Red Rat, Princess Erika, Lara Fabian et Mc Solaar. Dj Cortega vit depuis 2010 sur le continent africain à Nairobi d’abord, et maintenant à Dakar où il a fondé l’évènement ElectrAfri­que, une tournée panafricaine des musiques électroniques issues du continent, célébrant la jeunesse, la créativité, l’énergie et la danse. Au cours de sa carrière, il a partagé la scène avec des grands noms de la musique africaine et house tels que Wizkid, Black Coffee, Boddhi Satva, Tony Allen, Cheikh Lô, Mafikizolo, Uhuru, Nicko­demus, Rancido, Black Motion, Heavy K, Dj Spinna, Jose Marquez, Marfox, Just A Band and Sauti Sol. Natif de Luanda, Dj Sattelite est devenu l’un des principaux moteurs de l’afro house et du kuduro dans de nombreux pays lusophones. Acclamé internationalement comme l’un des beatmakers angolais les plus en vue, il a également lancé sa propre maison de disques, Seres Produ­ções.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here