PARTAGER

Pour une gestion inclusive des ressources minérales, l’idée d’une création d’un cadre de concertation a été agitée lors d’un dîner-débat, organisé à Saint-Louis par l’antenne ré­gionale de la coalition Publiez ce que vous payez (Pcqvp). Ce cadre permettra, selon le 2e adjoint au maire de Saint-Louis, de fédérer toutes les forces vives du département de Saint-Louis pour réfléchir sur comment mettre en place des stratégies devant permettre de capter des dividendes de l’exploitation du gaz. Pour Alioune Badara Diop, le nouveau Code pétrolier, modifié par le président de la République, offre à Saint-Louis des opportunités qu’elle doit saisir pour se développer. Il pense aussi que le département de Saint-Louis doit tout faire pour obtenir des parts dans le capital de la nouvelle société nationale d’exploitation du gaz qui sera mise en place par Bp.
M. Diop a par ailleurs salué le fait qu’il y ait une convergence de vues de tous les acteurs sur la nécessité de travailler ensemble pour défendre les intérêts de Saint-Louis.
Le dîner-débat a été organisé, selon Mame Latyr Fall, coordonnateur de l’antenne de Saint-Louis de la coalition Pcqvp, dans le but de permettre aux différents acteurs concernés de donner leurs avis et suggestions sur la question de l’exploitation future du gaz découvert au large de la ville de Saint-Louis.
La coalition Pcqvp est un mouvement regroupant des associations de la société civile qui militent pour une industrie extractive transparente et responsable partout dans le monde. Elle œuvre à ce que les revenus pétroliers, gaziers et miniers soient des moteurs du développement.
Mise en place en 2017, l’antenne de Saint-Louis ne cesse de multiplier les initiatives afin que chacun puisse bénéficier des ressources naturelles aujourd’hui et demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here