PARTAGER

Accusé par les anciens joueurs de la Linguère (voir notre édition de jeudi dernier) de gérer de façon solitaire le club saint-louisien et de vouloir les exclure de l’Assemblée générale en visioconférence, qui s’est finalement tenue samedi, le Dr Masseck Wade porte la réplique. Le secrétaire exécutif du club est sorti de sa réserve pour tout nier en bloc.
Joint par téléphone au lendemain de ces attaques, le Dr Wade, qui a été accusé d’avoir produit trois listes différentes des membres du Comité directeur de la Linguère et sur lesquelles certains anciens joueurs ont été volontairement exclus, s’est expliqué sur cette question.
Il a soutenu n’avoir jamais publié de listes des membres du Comité directeur (Cd) mais plutôt des listes sur lesquelles sont plutôt consignés les états des cotisations des membres du Cd. Et naturellement, indique-t-il, les noms de certains anciens joueurs qui n’ont pas cotisé n’y figurent pas.
Ceci ne doit d’ailleurs pas être une surprise, a-t-il expliqué. Sans manquer de souligner que les membres du Cd qui ne sont pas en règle ne sont pas autorisés à participer à l’Ag du club.
Sur les interpellations qui lui ont été adressées par rapport au non-respect des délais relativement à la convocation de l’Ag, il a expliqué que la décision de reprogrammer l’Assemblée générale avait été prise depuis le 26 décembre dernier au lendemain de celle convoquée le 26 janvier et qui avait été aussi reportée sur demande du préfet du département de Saint-Louis à cause des restrictions décidées par l’Etat dans le cadre de la lutte contre la pandémie.
Il avait été par conséquent retenu, selon lui, de convoquer une autre Assemblée générale sous réserve de pouvoir trouver une plateforme permettant de discuter en ligne. Masseck Wade ajoute dans ce sens que tous les documents à discuter ont été déjà envoyés aux membres du Cd qui savent tous que l’Ag devait se tenir en visio sur une plateforme. Le secrétaire exécutif de la Linguère n’a également pas manqué de répondre à ses détracteurs qui l’ont présenté comme celui qui est à la base de tous les problèmes du club par une gestion solitaire.
Une telle situation ne peut pas se produire à la Linguère, a-t-il fait savoir, dans la mesure où toutes les affaires concernant le club sont débattues devant le Secrétariat exécutif qui se réunit tous les mardis et qui est seule entité habilitée à prendre des décisions et à les faire appliquer.
Comme on le constate donc, le torchon continue de brûler entre les anciens joueurs et la direction du club. Une division qui risque de porter un grand préjudice au club fanion qui a pourtant besoin de tous les fils de Saint-Louis pour remonter la pente et ainsi accéder en Ligue 1 dès cette saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here