PARTAGER

C’est l’un des premiers maires du département de Thiès à se prononcer sur les retrouvailles Idy-Macky. L’édile de Keur Moussa pense que Idrissa Seck a ainsi «posé un acte de citoyenneté qui restera dans les annales politiques de l’histoire». Il analyse : «Un leader politique de la trempe de Idrissa Seck qui rejoint la majorité présidentielle pour s’impliquer directement et personnellement aux efforts du président de la République de redresser la situation du pays durement éprouvé par la crise sanitaire est conscient que nous devons ensemble travailler pour l’intérêt du pays.» Le Coordonnateur communal de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) de Keur Moussa souligne que le leader de Rewmi «n’a pas rejoint la mouvance présidentielle», mais il a «fait son retour». «N’oublions pas qu’il fait partie des acteurs qui ont porté Macky Sall à la Magistrature suprême en 2012. Il y a eu des divergences politiques qui ont fait qu’ils se sont séparés, mais aujourd’hui ils se sont retrouvés», a-t-il ajouté. Et donc, il pense que l’Apr et Rewmi doivent œuvrer à la consolidation de ces retrouvailles «pour que le Sénégal aille de l’avant».
S’il n’a pas souhaité trop s’épancher sur le débat autour de ce «retour» de Idrissa Seck dans la majorité, le maire de Keur Moussa, devant ses alliés de la coalition Bby, s’est limité «à donner sa position sur ces retrouvailles qui vont davantage consolider la démocratie sénégalais». Il poursuit : «Nous soutenons entièrement la politique définie par le Président Macky Sall, à savoir l’élargissement du gouvernement et de la majorité présidentielle à l’ensemble des forces vives de la Nation pour mieux faire face aux défis du moment.» Momar Ciss a ensuite demandé à tous leaders locaux de la coalition Bby et leur nouvel allié, Rewmi, à travailler «ensemble pour relever les multiples défis» de leur commune Keur Moussa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here