PARTAGER

Ils s’estiment tous les deux pour avoir tissé des liens solides, bien avant de déposer leur candidature pour l’élection à la présidence de la Caf. C’est donc tout naturellement que Jacques Anouma a rendu visite à son «frère» Augustin, comme il tient à le rappeler souvent.
Une visite marquée par cette forte image montrant hier les deux candidats dans les tribunes du stade Lat Dior en train d’assister au match Jaraaf-Fc Platinum.
Evidemment, nul n’ignore que cette visite de l’ancien patron du football ivoirien participe de cette volonté commune de mutualiser les forces en vue de l’échéance du 12 mars ; date où on devrait connaître le nouveau président de l’instance continentale.
On n’y est pas encore, mais les deux amis, faut-il le rappeler, ont convenu, à défaut d’une candidature unique de l’Afrique de l’Ouest, de soutenir celui qui sera le mieux placé en cas de deuxième tour. Et dans ce schéma, la Mauritanie avec son candidat Ahmed Yahya en fait partie. C’est ce qui explique la récente visite du ministre des Sports sénégalais et sa délégation à Nouakchott.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here