PARTAGER

La seconde édition du concours de courts métrages pour les enfants, Summer Penc, sera lancée aujourd’hui au Monument de la Renaissance africaine. Au total, 37 candidats, âgés de 12 à 17 ans, sont attendus au pied du monument. Répartis en 7 équipes, ces candidats joueront, tourneront et réaliseront eux-mêmes des courts métrages (mini sketchs, mini-reportages…) sur des thèmes qui leur seront proposés tout le long des compétitions et qui touchent, entre autres, au mariage précoce, à l’excision, à la sexualité des jeunes, aux grossesses indésirables…
Pour l’ouverture, Adams Sie, initiateur de l’événement, informe que les candidats aborderont la thématique de la pédophilie, du mariage précoce, de la traite des enfants, des violences faites aux filles…, rappelant en outre que Summer Pencc est un programme éducatif et divertissant qui, comme son nom l’indique, ouvre un cadre d’expression et de liberté pour les jeunes pendant les vacances et sensibilise aussi parents comme ados.
Soutenu par la direction de la Cinématographie à travers le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (Fopica) et d’autres partenaires comme la Rts, le réalisateur et son équipe initient les jeunes aux métiers de l’audiovisuel (journaliste, réalisateur,…) dans l’optique de montrer à la face du monde que les enfants du Sénégal ont leur mot à dire dans le rendez-vous du numérique, et surtout d’encourager les filles à s’orienter vers les métiers de l’au­diovisuel et de la cinématographie.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here