PARTAGER

 Chaque mois, l’African Blogtable donne la parole aux meilleurs spécialistes du basketball du continent pour qu’ils répondent à certaines des questions brûlantes concernant la saison 2020-2021 de NBA.

 Présents dans cinq des six dernières finales de la NBA, Steph Curry et les Warriors sont de retour. Après avoir raté la post-saison de l’an dernier, ils sont prêts à en découdre dans la saison régulière pour décrocher une place en playoff. Pour sa 12e campagne, Curry est le quatrième marqueur de la ligue et il vient juste de ravir à Reggie Miller la seconde place du palmarès des meilleurs tirs à trois points de tous les temps. Avec une équipe rajeunie, les Warriors retrouveront-ils un peu de leur magie des championnats passés ?

 Quel joueur africain vous a le plus impressionné au cours des quatre premières semaines de la saison ?

 Amine El Amri, Le Matin (Maroc) : Steph Curry était manifestement en très grande forme et plus le temps passe, plus son tir semble s’améliorer. Mais les chances de revoir Klay Thompson sur le parquet cette saison étant très minces, et sans gardien de tir / ailier expérimenté dans l’équipe, je serais extrêmement étonné si les Warriors étaient prétendants au titre de la conférence. L’équipe est prometteuse, comme elle vient de le montrer contre les Lakers la semaine dernière, mais quand on en sera à la phase décisive de la saison, il faudra davantage que des promesses. En revanche, parvenir aux demi-finales de la conférence avec ce roster enverrait un message très fort sur l’avenir de la franchise.

Pour Joel Embiid, chapeau ! Le Camerounais est passé à un niveau supérieur cette saison et il est un candidat sérieux au Prix MVP. Il semble qu’après avoir été balayé par les Celtics dans la bulle la saison dernière, Embiid ait transformé toutes ses frustrations en motivation. Il s’est même accordé une petite revanche mercredi soir en marquant plus de 40 points pour la deuxième fois cette saison.

Fidel Maithya, Nation Media Group (Kenya) : Steph est donc incontestablement en route pour le Hall of Fame après avoir dépassé Reggie l’autre jour. Je suppose que le seul autre candidat au Hall of Fame à le battre dans cette catégorie, ce serait Ray Allen. Les Warriors ne sont pas mal, pour autant que je puisse juger. Ils ont un excellent coach et, avec Steph, une excellente superstar… Toutefois, Steph a besoin du soutien d’un casting qui puisse l’emmener jusqu’au bout. Pour l’instant, ils ont ce qu’il faut pour arriver aux playoffs, mais ils ne peuvent guère remettre en question des équipes comme Utah, Denver ou même Portland, qu’ils ont battues l’autre jour. Kelly Oubre Jr. pourrait être leur facteur X si seulement il pouvait marquer un trois points avec précision. Son coup d’éclat, il l’a réalisé contre les Lakers où il a marqué 23 points avec 50% de réussite des tirs de champ. Au point de vue défense, il peut être un défenseur lockdown un contre un, ce qui me rappelle un peu Pippen de ce point de vue. Globalement, je pense que les Warriors attendent avec impatience le retour de Klay Thompson. Ce serait intéressant de le voir, lui, Draymond, Steph et Wiseman, comme joueurs de base automatiques.

Tout doux, Joel Embiid ! Il a le niveau. Pas loin de 28 points par match, mais ce qui m’a le plus impressionné, ce sont ses efforts sur les rebonds. Doc Rivers insiste toujours sur la défense et cela se ressent.

Mohamed Youssef, Filgoal.com (Égypte) : Stephen Curry, c’est une légende. Il a changé la donne ces dernières années, mais revenir en finales, c’est une autre paire de manches. Les Warriors de Golden State jouent sans vedette expérimentée pour aider l’équipe sur la ligne défensive du plancher. C’est très important pour une équipe qui aspire aux finales, car il leur faudrait défier une équipe comme les LA Lakers qui a de grands pivots : Marc Gasol et Monterzl Harell.

À mon avis, le meilleur joueur africain à ce jour, c’est Joel Embiid. Il fait un magnifique travail à l’attaque comme en défense et grâce à lui les Sixers ont dominé la conférence Est pendant les premières semaines. Et je pense que cela va continuer pendant tout le reste de la saison régulière.

Nafy Amar Fall, Wiwsport (Sénégal) : Les Warriors se sont montrés très sûrs d’eux, surtout après leur victoire sur les Lakers. Au début de la saison, ils semblaient ne pouvoir tenir qu’en se raccrochant à Stephen Curry ; c’était évident surtout lors des pertes contre les Nets ou les Bucks. Cependant, avec le retour de Green, remis de sa blessure, et de bonnes contributions d’Andrew Wiggins et de James Wiseman, les Warriors pourraient bien retrouver un peu de leur magie cette saison.

Joel Embiid, bien sûr ! C’est l’homme fort des 76ers et il a fait un bon début de saison. Mercredi dernier, il a réalisé une extraordinaire performance – 42 points, 10 rebonds – contre les Boston Celtics à domicile. En plus de sa contribution défensive, il est tout simplement formidable sur le terrain. Tout le système des 76ers tourne autour de lui. Avec une moyenne de 27,7 points par match, c’est le meilleur joueur de Philadelphie depuis le début de la saison. C’est un prétendant très sérieux au titre de MVP cette saison.

Refiloe Seiboko, Mail & Guardian (Afrique du Sud) : Quelque chose que les Warriors n’ont pas perdu lors de leur saison précédente, c’est Stephen Curry, Draymond Green et leur staff d’entraîneurs aguerris. Avec autant d’accent placé sur les échanges de joueurs et sur les joueurs libres superstars, l’avantage immatériel du joueur et la continuité organisationnelle ne sont pas suffisamment discutés. Les Warriors ont deux de leurs joueurs stars et ils ont aussi un robuste style de jeu qu’ils enseignent à leurs nouveaux joueurs. Tant qu’il en sera ainsi, la magie ne disparaîtra pas complètement.

Après plusieurs problèmes de blessure et des résultats généralement médiocres, Joel Embiid semble enfin rebondir. Si l’on se base sur ses quelques performances impressionnantes réalisées à ce jour, cette saison pourrait bien être celle où il exploitera pleinement son potentiel.

Rotimi Akindele, Beat FM (Nigeria) : En ce qui concerne les Warriors, je pense qu’il est un peu trop tôt pour parler de retour de la magie. Jusqu’ici, leur performance a été moyenne, mais j’aime la conviction qui règne dans l’équipe, quand on songe d’où ils viennent. Steph a essayé de jouer le rôle du grand homme, et Green aussi. Andrew Wiggins en a également mis un bon coup et n’oublions pas Kelly Oubre Jr. Ils vont se battre, c’est sûr, mais malgré tout je ne serais pas étonné qu’ils échouent à se qualifier pour les finales de la conférence.

J’aime beaucoup l’allure des Clint Capela, Precious Achiuwa et autres, mais pour moi celui qui se distingue jusqu’ici par sa constance, c’est Joel Embiid. Espérons que le Camerounais restera en très grande forme pour le reste de la saison.

Stuart Hess, IOL (Afrique du Sud) : Curry a fait un début de saison stupéfiant. Non seulement il ressemble vraiment au Steph d’autrefois (Steph-sans-effort), mais c’est lui qui porte sur ses épaules cette équipe principalement constituée de jeunes. Andrew Wiggins lui donné un bon coup de main, mais si les Warriors doivent parvenir aux playoffs tout reposera sur Steph. Je doute qu’il puisse retrouver la magie de leurs équipes des championnats passés, parce qu’il y a tout simplement trop de prétendants à la conférence Ouest, mais ce sera amusant de les regarder essayer quand même.

Embiid, évidemment ! Statistiquement – 27,7 points par match et 11,5 rebonds par match – il répond présent. Malgré toutes les discussions de ces dernières années sur la formation de cette équipe des 76ers, s’agissant de prétendre au titre de champion, ils n’iront nulle part sans Embiid comme joueur dominant. Certes, il a dominé pendant les quatre premières semaines, mais pendant les quatre premières semaines de la saison on ne distribue pas de bagues de champion aux bons joueurs.

Woury Diallo, Le Quotidien (Sénégal) : Malgré l’absence de Klay Thompson pour blessure, les Warriors auront leur mot à dire cette saison. Cependant, face à des ténors de la ligue comme les champions en titre les LA Lakers, les LA Clippers, les Brooklyn Nets ou les Boston Celtics, la concurrence sera rude. Si les Warriors veulent rivaliser avec les meilleurs, il faut qu’ils renforcent leur roster. Il nous faudra peut-être attendre l’année prochaine pour voir si, avec des Splash Brothers en forme, ils peuvent revenir à leur top niveau habituel.

Quant aux performances des joueurs africains, je pense que beaucoup d’entre eux ont fait preuve de grandes qualités. Il est difficile d’en trouver un qui sorte du lot, même si Joel Embiid continue de s’améliorer et reste le leader de son équipe à la poursuite d’un championnat. De plus, en l’absence de certains des meilleurs joueurs de l’équipes, le jeune Precious Achiuwa des Miami Heat a sauté sur l’occasion et s’est montré à la hauteur des attentes. Pascal Siakam, des Toronto Raptors, se distingue par sa constance, une constance qui sera un facteur clé du succès de l’équipe. Il en va de même pour Serge Ibaka qui s’est très bien intégré aux LA Clippers. Enfin, je dois également saluer le joueur sénégalais Tacko Fall, des Boston Celtics, qui a réussi à prolonger son contrat.
###

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here