PARTAGER

Tous deux vainqueurs de leur premier match, le Cameroun, pays-hôte, et le Mali s’affrontaient ce mercredi à Yaoundé pour le choc au sommet du groupe A. Une affiche qui s’est terminée sur un score de parité logique (1-1) qui ne permet à aucune des deux sélections de valider dès à présent son billet pour les quarts de finale.

L’enjeu était clair avant le coup d’envoi. A domicile, les Lions Indomptables veulent se qualifier pour le second tour et les Aigles du Mali espèrent la même chose.
Pour y arriver, Martin Ndtoungou Mpilé décide d’apporter quatre changements à son 11 précédant. Jacques Zoua, quelque peu décevant lors du premier match, doit laisser sa place à Man Ykré. Et le jeune attaquant de la Colombe sportive du Dja et Lobo s’illustre très vite sur une frappe longue distance qui passe au-dessus des cages du portier des Aigles.
A la 6e minute, sur un coup franc près de la ligne médiane, Junior Mfédé – le fils de la légende quart-mondialiste avec le Cameroun, Louis Paul Mfédé – trouve Salomon Banga, l’homme providentiel des Lions Indomptables et capitaine du jour. L’unique buteur du premier match réitère sa performance du match précédent, sur une tête qui coupe la trajectoire du ballon et le prolonge dans les filets du Mali. Le Cameroun prend les devants, mais c’est sans compter avec la détermination des Africains de l’Ouest.
A la 11e minute, Moussa Koné obtient un coup franc à l’entrée de la surface du Cameroun. Et c’est Samahe qui coiffe Haschou au poteau sur une majestueuse frappe enroulée qui échoue dans le filet, à droite du gardien de l’équipe locale. Cameroun et Mali sont désormais au coude-à-coude, et le jeu est des plus séduisants. Du côté camerounais, les faiblesses défensives précipitent un changement dès la 25e minute avec la sortie du défenseur central Karl Junior Ndedi et l’entrée de Aurélien Etame Ngombe.
De retour de la pause, des inquiétudes se dessinent chez les locaux. La pression mise par leurs vaillants adversaires est trop forte. Sidibé et Demba Diallo accompagnent les mouvements offensifs et la frayeur est visible dans la défense des Lions A’.
Cependant, sur un court temps fort du Cameroun, Man Ykré reprend un centre qui échoue sur la barre. Pas le temps de s’exclamer ! La contre-attaque qui s’ensuit, amorcée par Moussa Koné, aboutit sur un tir de … contrée par le portier des vert-rouge-jaune. Le public local est soulagé.
Le Mali n’en reste pas là. Les hommes de Nouhou Diane sont conquérants et manquent à plusieurs reprises de prendre l’avantage. Le score n’évoluera plus. Cameroun et Mali se séparent en bons amis et ont désormais quatre points chacun.
Avec Camfoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here