PARTAGER

Une icône de la mise à niveau des entreprises s’est éteinte. Le directeur du Bureau de mise à niveau est décédé hier, suite au Covid-19. Fervent militant du développement des Petites et moyennes entreprises (Pme) et Petites et moyennes industries (Pmi), Ibrahima Diouf, selon les capitaines d’industrie sénégalais, s’est donné corps et âme pour que le programme de mise à niveau des entreprises aille de l’avant, malgré les faibles moyens dont dispose la structure. La plus grande menace pour la poursuite du Programme national de mise à niveau est l’insuffisance des ressources financières mises à leur disposition par les partenaires techniques et financiers, et par l’Etat pour sa contrepartie. Mais Diouf n’a jamais baissé la garde. Il multipliait les signatures de convention de partenariat avec les entreprises dans le cadre du programme.
Véritable homme du sérail et doté d’un riche parcours, il a été à la tête du Bureau de mise à niveau depuis 2012. Il était titulaire d’une maîtrise en Droit international et européen de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, d’un Diplôme d’études supérieures (Des) en gestion des Pme/Pmi dans les pays en développement et d’un Diplôme d’études approfondies (Dea) en Sciences politiques, option : identités et organisations de l’Université Paris IX- Dauphine.
Secrétaire permanent de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois) de septembre 1998 à septembre 2002, Ibrahima Diouf s’est familiarisé avec les acteurs du secteur dit informel, et s’est employé, durant son passage dans la structure la plus représentative du secteur non structuré sénégalais, à en faire une force d’analyse et de propositions, partenaire des pouvoirs publics dans la conception et l’élaboration des politiques de développement. Le défunt directeur du Bmn a évoqué la réalisation de plusieurs missions et travaux concernant les Pme. L’illustre disparu dispose ainsi, selon ses ex collaborateurs, d’une expertise avérée en matière de conseil et d’encadrement en organisation, droit, fiscalité et en assistance administrative en faveur des micros, petites et moyennes entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here