PARTAGER

«C’est important d’être au sommet, mais difficile est de s’y maintenir.» Cet adage est en train de s’appliquer à Liverpool de Sadio Mané.
Longtemps intouchables pour ne pas dire injouables, les Reds connaissent depuis quelques matchs une baisse de régime. Et cela, après avoir surfé sur la Premier League avec à la clé une invincibilité-record à Anfield marquée par 68 matchs sans défaite.
Il a fallu attendre 3 ans après pour voir enfin les champions d’Angleterre tomber chez eux. C’était ce jeudi avec ce hold-up réalisé par Burnley dans les dernières minutes, en match comptant pour la 18ème journée.
Un premier revers à Anfield en championnat aussi pour Sadio Mané depuis son arrivée au club de la Merseyside. Une défaite qui fait suite à une série de contre-performances. Liverpool qui a subi sa troisième défaite de la saison, n’ayant plus gagné en Premier League depuis maintenant cinq rencontres. Ce qui a valu aux hommes de Jürgen Klopp de lâcher la première place au profit du trio ManU-City-Leicester, désormais bien installés sur le podium.
Evidemment, malgré les nombreuses blessures notées dans l’équipe, les critiques n’ont pas manqué avec comme cible le trio Salah-Firmino-Mané devenu subitement aphone. L’Egyptien – toujours en tête des buteurs – ayant été désigné du doigt pour son individualisme, là où le Brésilien est critiqué pour son manque d’implication et d’efficacité.
Mais dans un tel contexte d’incertitudes lié à cette pandémie du Covid-19, un coup de mou est vite arrivé. Les équipes de ManU, City et Leicester, qui trônent en tête en ce moment, ont aussi eu leur dose pour avoir été dans le dur. Aujourd’hui, c’est au tour des Reds de connaître ce passage à vide.

La Ligue des cham­pions pour se réarmer
Mais une telle situation est loin d’être catastrophique pour les coéquipiers de Sadio Mané qui sont à mi-parcours du championnat, toujours en course pour la Fa Cup et qui ont en ligne de mire les 8e de finale de la Ligue des champions pour se réarmer.
En clair, le fait de marquer le pas à une telle période peut être une bonne chose pour les champions d’Angleterre qui, «de retour sur terre», pourront se ressaisir pour la suite. Mais encore faudrait-il que le groupe retrouve l’identité de son jeu axé sur le pressing et l’efficacité en attaque. Klopp mijote sûrement son «plan de relance».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here