PARTAGER

Les choses bougent enfin pour le foot ivoirien suite à la mise en place hier d’un Comité de normalisation. Une structure d’exception qui sera présidée par Mme Mariam Dao Gabala.

Le Comité de normalisation de la Fif connaît ses premiers membres. Cette structure d’exception sera présidée par Mme Mariam Dao Gabala. L’identité de la responsable provisoire du football ivoirien a été dévoilée ce 14 janvier 2021 par le représentant de la Fifa.
Qui est Mariam Dao Gabala ? Désignée présidente du Comité de normalisation de la Fif, elle est une militante ivoirienne pour les droits des femmes, née en 1960. Elle est l’aînée d’une famille de 22 enfants. Elle est sénatrice depuis 2019.
En plus de Mme Mariam Dao Gabala, le Professeur Martin Bléou et Me Simon Abé ont été également cooptés comme membres de ce Comité de normalisation. Tous étaient présents au point de presse animé ce jeudi par Veron Mosengo-Omba, responsable de la division Associations membres Afrique/Caraïbes à la Fifa.
En plus des missions assignées par la Fifa au Comité de normalisation, la présidente aura pour tâche urgente de procéder à la distribution du Fonds Covid-19 aux clubs, et de lancer dans de brefs délais le championnat national de Côte d’Ivoi­re.
Pour rappel, la Fifa a prononcé l’installation d’un Comité de normalisation le 24 décembre 2020 en vue du toilettage des textes et de l’organisation de l’Assemblée générale élective à la Fif. Cette décision fait suite au blocage du processus électoral.
Notons qu’avant l’installation du Comité de normalisation, le ministre ivoirien des Sports, Paulin Claude Danho, a reçu en audience la mission de la Fifa composée de M. Veron Mosen­go-Omba et Mme Solémalé Sa­rah.
Au cours de cette rencontre, le directeur des Associations membres de la Fifa pour l’Afrique et les Caraïbes et la senior manager sont venus faire leurs civilités au premier responsable du sport ivoirien et lui annoncer l’installation, ce jeudi 14 janvier 2021, du Comité de normalisation, conformément à la décision de la Fifa du 24 décembre 2020 ; décision intervenue suite au blocage du processus de renouvellement des instances dirigeantes de la Fif.
S’agissant du mandat du Comité de normalisation, M. Veron a expliqué ses principales missions qui sont de gérer les affaires courantes de la Fif, mettre à plat les textes (règlement, statut et Code électoral) de la Fif afin d’y corriger les contradictions et dysfonctionnements relevés par la commission d’enquête conjointe Fifa/Caf (septembre-octobre 2020) et d’organiser l’élection du nouveau Comité exécutif. Il a en outre précisé que le Comité de normalisation n’aura pas à charge la gestion des projets de développement.
Le ministre des Sports, dans son échange avec les émissaires de la Fifa, a fait état du fait que le gouvernement de Côte d’Ivoire souhaite un retour rapide à la normalité tout en les rassurant, en ce qui le concerne, de sa disponibilité à tout mettre en œuvre afin que la normalisation se déroule le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions.
Avec sport-ivoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here