PARTAGER

Les ravages de la deuxième vague du Covid-19 ont poussé le coordonnateur départemental du Rewmi de Guédiawaye à proposer l’élargissement du couvre-feu sur toute l’étendue du pays. «Le président de la Répu­blique devrait étendre ces me­sures de restriction aux autres régions. Il y a, en effet, des gens qui quittent Dakar et Thiès pour se rendre dans les localités jusqu’ici épargnées par le couvre-feu. La France sur laquelle nous prenons souvent exemple est confinée. Nous devons en faire de même au lieu de se limiter à deux régions», a dit Pape Samba Fall qui faisait face à la presse. Le camarade de Idrissa Seck constate que la situation qui prévaut est «catastrophique» parce que les cas positifs, surtout communautaires, se multiplient dans différentes localités. «La maladie est en train de gagner du terrain dans le département de Guédiawaye et le préfet l’a confirmé en annonçant plus de 700 cas confirmés et plusieurs morts», avertit M. Fall.
Sur un autre plan, le rewmiste est revenu sur la situation «très critique» de la jeunesse qui est frappée par le chômage. «C’est pour cette raison que beaucoup de jeunes sont en train de quitter le pays pour aller voir ailleurs. Par exemple, dans la banlieue, le taux de chômage est écœurant. De grands gaillards se réveillent sans emploi, et n’ont rien à donner à leurs parents qui se sont sacrifiés pendant longtemps pour leurs études. Des étudiants qui, même après leur formation, sont au chômage», déplore-t-il encore. Pourtant, rappelle Pape Samba Fall, «l’Etat avait promis 500 mille emplois pour les jeunes, ce qu’il n’a pas encore fait». Il invite donc le gouvernement à «re­doubler d’effort» pour arrêter cette ruée vers l’Occident. En dépit des retrouvailles entre Macky Sall et Idrissa Seck, le responsable de Rewmi a an­noncé sa candidature à Guédia­waye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here