PARTAGER

La coalition présidentielle dénonce toute tentative de politisation du Covid-19. Benno bokk yakaar appelle les populations au respect des mesures barrières contre le Covid-19.

Il est «contre-productif de donner crédit aux supputations négationnistes et complotistes consistant à discréditer tout vaccin». La coalition au pouvoir qui le dit, appelle les populations à continuer de faire confiance au corps médical et aux instances compétentes en la matière qui ont toujours travaillé pour la santé des populations, des décennies durant. Dans un communiqué, le Secrétariat exécutif permanent (Sep) de Benno bokk yaakaar (Bby) exhorte encore les Sénégalais à renforcer leur engagement citoyen dans la lutte contre l’épidémie pour un respect plus scrupuleux des prescriptions sanitaires dans une dynamique de sensibilisation communautaire agissant à la base, dans les quartiers et les villages. «Dans un tel élan patriotique, il s’agit pour le Sep/Bby de se détourner de toute tentative de politisation de la maladie qui ne connaît aucune couleur politique, aucune sensibilité idéologique et qui frappe dans une parfaite indifférence et dans une impitoyable cruauté tout citoyen vulnérable qui attrape le virus mortel dont la virulence dans cette deuxième vague bouleverse le monde», ajoutent les partisans du Président Macky Sall.
Ils pensent que face à l’augmentation des cas de Covid-19, «aucune cause ne saurait justifier la violation des prescriptions sanitaires et des interdits administratifs». Dans un contexte où de nombreuses restrictions sont en vigueur dans le pays, Benno bokk yaakaar retient que «les droits et libertés individuels et publics doivent être subordonnés au droit suprême et sacré à la vie des populations et à la santé de celles-ci». Et, ajoute la coalition présidentielle, notre pays ne saurait sortir indemne d’une nouvelle batterie de mesures pareilles à celles des premiers moments de la première vague, en attendant l’arrivée prochaine du vaccin. En outre, le sep/Bby a magnifié la décision du Président Sall de faire de feu Amath Dansokho le parrain de l’hôpital de Kédougou. Il s’agit d’un acte symbolique «d’une grande portée politique traduisant sa constante volonté de renforcer l’esprit unitaire de la coalition Bby», conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here