PARTAGER

Après 59 ans d’existence, le Centre national de formation d’action (Cnfa), qui s’occupe de la formation continue des agents de l’Etat, veut se relooker pour se connecter au monde actuel.

Chargé de la formation continue des agents de l’Administration depuis sa création en 1962, le Centre national de formation d’action (Cnfa) a, au fil des décennies, perdu en attractivité et fonctionnalité. Et pour s’inscrire dans la trajectoire de modernisation de l’Administration impulsée par le ministère de la Fonction publique et du renouveau du service public le centre implanté à Rufisque va se doter d’un Plan stratégique de développement (Psd) pour la période 2021-2026. Le lancement officiel du processus d’élaboration dudit plan a eu lieu hier dans la salle de conférence du Cnfa, sous la présidence de Amadou Camara Fall, directeur de Cabinet du ministre Mariama Sarr. «Le Cnfa éprouve depuis plusieurs années un certain nombre de difficultés pour pleinement assumer sa mission», a expliqué ce dernier, lors de son allocution d’ouverture. Au nombre des impairs, il a cité entre autres l’inadaptation du cadre juridique et institutionnel, l’insuffisance de ressources humaines qualifiées, les incohérences et le manque de pertinence du cadre organisationnel… «Cinquante-neuf ans après sa création, le moment est venu d’engager avec l’ensemble des acteurs un dialogue des expertises en vue de doter le Cnfa d’un document cadre d’orientation stratégique, d’avoir une meilleure lisibilité des priorités sectorielles en rapport avec les exigences nationales et communautaires», a-t-il ainsi dégagé, projetant d’en faire un Centre national de développement des ressources de l’Etat. «Le préalable à cette nouvelle approche repose sur la nécessité de faire évoluer les missions, le cadre juridique et institutionnel du Cnfa», a-t-il fait savoir. Il est attendu du comité de pilotage et du comité technique, installés à l’occasion, la production et la validation du Psd du Cnfa sur l’horizon temporel défini. Un exercice à effectuer durant les trois prochains mois. Des réunions en présentiel et en mode virtuel sont au programme pour l’élaboration du document qui va révolutionner la marche du Cnfa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here