PARTAGER

La deuxième vaque du coronavirus commence à faire des ravages. Dans la banlieue dakaroise, la situation n’est guère meilleure, surtout dans le département de Guédiawaye. Selon son préfet, «plus de 700 cas ont été enregistrés, les deux vagues confondues. Mais pour la seconde vague, il y a moins de cas graves au niveau du département, mais nous allons continuer à prendre les dispositions pour circonscrire cette maladie». Il ajoute : «Nous avons une grande part au niveau des domiciles.» Si le préfet confirme des cas de décès, il n’a pas pu avancer un chiffre pour l’étayer. Face à cette situation, il demande aux populations à respecter les mesures barrières pour barrer la pandémie.
Alors que la prise en charge à domicile est une réalité, les autorités administratives de Guédiawaye ont décidé d’investir les maisons pour des séances de désinfection. «Nous devons renforcer le dispositif d’hygiène au niveau des maisons. Et pour cela, le Service d’hygiène est en train de développer des solutions javellisées qui sont beaucoup plus accessibles aux populations, mais aussi pour permettre de décontaminer les différents domiciles», enchaîne le préfet de Guédiawaye. En écho, Ibra­hima Niass, capitaine du Service d’hygiène, renchérit : «Nous avons une solution que le Service d’hygiène a mise en place pour le démarrage au niveau du département de Guédiawaye. Mais il sera distribué au niveau national prochainement.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here