PARTAGER

Les pays du G7 ont condamné mardi la mise en détention pour des raisons «politiques» de l’opposant russe, Alexeï Navalny, et réclamé sa «libération immédiate et inconditionnelle», ainsi que celle de ses partisans arrêtés samedi lors de manifestations dans toute la Russie.
Dans un communiqué commun diffusé par Londres qui assure la présidence tournante du G7, les chefs des diplomaties britannique, américaine, française, allemande, italienne, japonaise et canadienne se disent «unis dans leur condamnation de l’arrestation pour des motifs politiques et de la détention de Alexeï Navalny».
Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here